Aller au contenu
Lille • Paris • Aix-en-Provence
×

La précommande, un business model vertueux !

La digitalisation du retail accélérée par la crise est aujourd’hui devenue une normalité. Le bouleversement des codes du commerce a eu un impact à la fois sur les enseignes et sur les consommateurs.

L’omnicanalité est au cœur des préoccupations des retailers, ce qui amène parfois à des refontes en profondeur des process et de la manière de vendre. Les consommateurs de leur côté sont devenus plus exigeants et regardants sur leur façon d’acheter.

Conscient des déchets générés par la surproduction et de la consommation à grande masse, les clients attendent d’une marque des engagements pour mieux produire et donc lui permettre de mieux consommer.

Aujourd’hui, nombreuses sont les marques de textile à avoir développé une offre de seconde vie. Mais une autre tendance se dessine : la pré-commande.

Qu’est-ce que la pré-commande dans l’univers du retail ?

prototype commande on demand

La précommande permet de lancer en fabrication la juste quantité de produits. Le client vient en magasin essayer un prototype, réserver et payer son achat, ou il le commande directement en ligne. Il recevra sa commande en livraison ou en retrait magasin au bout de quelques semaines.

Un délai de livraison plus long, forcément, mais qui lui garantit un produit en édition limitée, souvent fabriqué dans de bonnes conditions, de bonne qualité… Et parfois même personnalisé

Pour la marque, c’est aussi l’occasion de proposer une nouvelle expérience-client et d’impliquer sa clientèle dans le processus de conception, améliorant au passage la relation client.

Quels sont les impacts côté enseigne ?

Les bénéfices sont multiples.

  • Zéro stock : en logistique, ça évite évidemment de sur-produire, puis de stocker… et de devoir solder ensuite les invendus en rognant sur la marge.
  • Le prix juste : sans frais de stock et de prédiction de solde, le prix proposé est plus juste, plus transparent.
  • Une production moins risquée : les clients commandent à l’avance et par conséquent, financent la production.
  • Gestion des retours minimisés : les consommateurs étant dans une démarche de s’acheter une pièce limitée, il y a très peu de retour produit.
  • Une meilleure connaissance client : la marque se rapproche de sa clientèle et de ses besoins et peut proposer des nouveaux produits sans prise de risque…
  • Un renforcement de la relation client : elle peut les impliquer dans la démarche de création, améliorer l’expérience client et pourquoi pas, proposer de la personnalisation de produit.

Quelques exemples de marques qui ont sauté le pas

La pré-commande dans leur ADN

Asphalte est née d’une remise en question de ses fondateurs, qui après avoir été à la tête d’une première marque textile ont décidé de faire autrement !

C’est donc en 2016 que l’enseigne lance sa collection uniquement disponible en pré-order. Le but : couper tous les coûts qui ne concernent pas la qualité du produit !

Dès le premier jour, l’équipe mise sur la co-création et questionne ses clients pour ne proposer que l’essentiel : ce que le futur acheteur a besoin.

asphalte textile sur demande
mercredi studio meuble sur demande

Autre secteur, même but, Mercredi Studio crée des meubles et des objets simples, durables et colorés. L’idée est de produire mieux : sans surplus, 100% de la production et des approvisionnements viennent d’Europe, pour des pièces solides et durables.

La marque co-créé avec sa communauté pour être au plus proche de ses attentes.

Devred, de la pré-commande de costumes personnalisés

devred costume personnalisé

Depuis 2016, l’enseigne de mode masculine propose un service de costume 100% personnalisé.

Le client est accueilli en boutique pour choisir tous les détails de son futur costume : la coupe, le tissu, les boutons, le détail de broderie… Rien n’est laissé au hasard !

La commande est saisie via la tablette vendeur Keyneosoft et envoyée directement au façonnier via l’order management system de Keyneosoft.

Promod et ses collections en séries limitées

Promod en est à sa 6e campagne de vêtements proposés en série limitée « on demand ». Sur le même concept qu’Asphalte ou Forlife, l’enseigne de prêt à porter féminin se base sur la co-création pour impliquer sa clientèle. La communauté est même invitée à se rendre en boutique pour découvrir les échantillons de tissus et donner son avis. 

Des campagnes thématiques sont ensuite lancées, comme une sorte de vente privée. Les précommandes sont prises !

Les jolis meubles : le vintage au goût du jour

Il n’y a pas que dans la mode que l’on trouve des pré-commandes. Les jolis meubles redonnent une nouvelle vie à des meubles chinés, en les rénovant et en les modernisant.

Le catalogue en ligne expose quelques pièces qui n’ont pas trouvé preneur et met en avant les meubles rénovés et déjà achetés. Le client peut s’inspirer et demander à en avoir un similaire… Après acceptation du devis, la créatrice s’occupe de chiner et de reproduire le produit choisi. Une relation qui permet aussi au client de s’approprier et de personnaliser son meuble pour en faire une pièce unique !

Comment mettre en place le service de pré-commande ?

Pour lancer sa collection de produits « on-demand », l’enseigne doit être équipée :

  • D’un site e-commerce pour mettre en avant le produit et créer l’engouement. Celui-ci doit permettre au client de passer commande et de payer en ligne.
  • D’un order management system lui permettant de recevoir les commandes et de les transmettre au fabriquant ou façonnier. Une fois la production reçue, l’OMS permet de  notifier le client (le suivi de commande a son importance sur une vente longue), préparer la commande et de gérer le retrait.
  • Les boutiques peuvent être équipées d’une solution de prise de rendez-vous afin d’accueillir de façon privilégiée un client et de renforcer la relation client.
  • Les vendeurs peuvent être équipés d’une tablette vendeur pour prendre la commande en magasin. Elle peut avoir son importance surtout dans le cadre d’un produit personnalisé comme c’est le cas pour Devred.
  • Cette application vendeur peut aussi encaisser en mobilité afin d’assurer de A à Z la relation avec le client et de permettre un parcours sans couture.



Vous souhaitez être accompagné pour mettre en place un service de pré-commande ?

Derniers articles publiés

  • Ils font du new retail – octobre 2022

  • Comme chaque mois, voici les quelques exemples de parcours ou concepts New Retail qui nous ont marqués. Samsøe Samsøe facilite la revente de ses produits L’un des freins à la revente pour un client, c’est le temps à y passer......
  • Lire la suite
  • Arrivée de Marine, product Manager OMS, Stock et ERP magasin chez Keyneo

  • Bienvenue Marine dans l’équipe ! Salut Marine et bienvenue chez Keyneo : Peux-tu te présenter en quelques mots ? 37 ans, mariée, 3 enfants, je suis passionnée de danse, de marche et de crochet et j’ai choisi de rejoindre Keyneo...
  • Lire la suite
  • Tendance New retail – juin 2022

  • Comme chaque mois, voici les quelques exemples de parcours ou concepts New Retail qui nous ont marqués. Nous avons visité Carrefour Flash ! Invité par la Retail tech, nous nous sommes rendus au 11 avenue Parmentier dans le XIe arrondissement...
  • Lire la suite